Allez on se lance en mode expérimental

 

Si il y a des bugs dites le moi, n'hésitez pas !

 

 

Une expérience inédite 

VIVRE MIEUX AVEC MOINS

 

Vous pensez que ce n'est pas possible 

Nous ne pourrons pas le faire pour vous, mais nous pouvons vous suggerer des idées

Les grandes idées, c'est bien, mais les petites, c'est notre quotidien.

Suivre le lien

Le président l'a annoncé : c'est la fin de l'abondance. Sauf qu'il a l'air d'ignorer que pour beaucoup d'entre nous, il y a longtemps que l'abondance n'existe plus ou n'a jamais existé.

La première question que l'on pourrait se poser : c'est quoi l'abondance ?

Le Robert nous donne la définition suivante : « Grande quantité, quantité supérieure aux besoins. »

Précisons les besoins et définissons le superflu qui ne serait pas de l'abondance et qui peut être accessible à tous :

Voyager à l'autre bout de la terre, c'est de l'abondance.

Acheter des mangues en toutes saisons, c'est de l'abondance.

Avoir un ordinateur ou un smartphone qui vous permet d'accéder aux services publics, c'est un besoin.

Mais en profiter pour visiter ce site est un superflu gratuit et accessible à tous les détenteurs de smartphone.

Prendre sa voiture parce qu'il n'y a pas de transports publics adéquats, c'est un besoin.

Malheureusement, pour certains ces besoins sont déjà difficilement accessibles. C'est pourquoi nous lançons le défi :

VIVRE MIEUX AVEC MOINS.

Nous ne voulons plus entendre parler de restrictions parce qu'on en assez de se serrer la ceinture. Assez de voir des publicités qui nous abreuvent de produits qui nous créent de faux besoins alors que pour vivre plus heureux il suffit de Ré-apprendre à consommer autrement et avec le local.

Oui, le bonheur peut être dans le pré si la priorité n'est pas de vouloir un voyage en avion au bout du monde, mais plutôt de prendre du temps pour une journée de détente à se promener au bord de la rivière, à lire un bon livre au coin du feu avec un chocolat chaud ou une bière (suivant les goûts), ou encore à rire avec vos amis ou votre famille dans un décor sympa autour d'une table ou d'un apéritif.

 

 

 

 

La politique vous interesse ?

Logo cercle sully 3

Le Cercle Sully, ce sont

des débats auquels vous pourrez participer, apportez votre savoir faire, vos idées pour une société plus solidaire, plus conviviale, plus juste

 
 

Chercher seulement à lutter contre les gaz à effet de serre ne résout pas le problème de nos ressources naturelles. Au contraire, il risque d’accentuer la cassure sociale entre riches et pauvres, à exploiter encore plus des terres rares, plus de ressources naturelles. Le renouvellement calculé par WWF a été pour cette année fin juillet. « Le 29 juillet 2021, l’humanité aura dépensé l’ensemble des ressources que la Terre peut régénérer en un an. Nous vivrons cinq mois dans le rouge. » Lire la suite

Aujourd’hui, nous avons des virus bien plus mortels que le Covid. Les virus informatiques ! Ils peuvent tuer notre économie, nos entreprises, notre environnement.

Lire la suite

Un jour, discutant avec des amis, nous nous sommes mis à imaginer notre « immeuble de rêve » avec bien sûr pas loin de chez nous, commerces, écoles, et centres de loisirs (restaurants, théâtres, emplois, etc…)

Il n’y a pas de petits sujets, ni de sujets anodins. La moindre réflexion est importante si l’on veux regarder plus loin. Il est bien connu que l’arbre cache la forêt si l’on ne veut pas voir la forêt. Aujourd’hui, je voudrai vous parler d’un sujet anodin, le téléphone portable dont on ne peut plus se passer.

Bénévole, femme ou hommes au foyer élevant leurs enfants ou s’occupant de personnes âgées, conjoint d’agriculteur ou d’artisan, de commerçant, tout un travail quotidien non reconnu.

Personne n’échappe à la mondialisation ! Pas plus l’Union Européenne ou la Grande Bretagne maintenant que le Brexit lui a rendu son isolement, pas plus que la France

Avoir un programme politique c'est bien, mais c'est encore mieux s'il suit la vision d'un projet politique. En prenant en exemple un sujet qui nous concerne tous : l'alimentation.

 

En téléchargement gratuit - un e-book

Parce que nous ne pouvons rien réussir seuls, ni l'état d'un côté, ni nous de l'autre, cet essai politique est la voix de toute cette France invisible, de ceux et celles que plus personne n'entend. Bien que toute une littérature ait été écrite sur cette France d'en bas, bien que nous soyons décortiqués et examinés à la loupe par les sociologues et les médias, personne ne prend en compte nos besoins vus par ceux d'en bas. Parce que nous sommes sur le terrain, nous sommes les yeux de ceux qui voient la pauvreté s'installer plus vite que la fonte des glaces. La plume de tous ceux et celles qui ne croient plus en des réformes justes pour l'ensemble des citoyens et qui s'aperçoivent qu'entre rêves et réalités, qu'entre ce que nous souhaitons et le pouvoir, la différence est énorme. Cet essai est celui des anonymes, des sans dent, de ceux et celles qui font partie des « fainéants », de ceux et celles que l'on interpelle par Machin ou Toi là …

Ce n'est pas seulement notre société qui doit s'adapter au changement climatique, nous devons penser en priorité à ce que tout le monde puisse se nourrir, se loger, se chauffer, travailler.

Parce que nous sommes dans l'urgence, nous devons tous relever le gant. La solidarité doit l'emporter. Ni l'état sans nous, ni nous sans l'état.

Après avoir expliqué à nos élites qui sont les acteurs de terrain qui ont ce savoir-faire mais qui n'arrivent pas à boucler les fins de mois, nous proposons comme la Constitution le stipule, un gouvernement par le peuple et pour le peuple, mais aussi AVEC le peuple car il est temps de faire-savoir que nous avons aussi le savoir-faire pratique.

https://www.monbestseller.com/manuscrit/13265-apres-la-pandemie-vive-le-rechauffement-climatique