La responsabilité sociétale de l'entreprise (RSE)

L’entreprise moderne en s’automatisant, en se délocalisant, en mettant en place des processus de rentabilité et de chiffres nous démontre, preuves à l’appui (suicides au travail, nombre de dépressions reconnues par la médecine du travail) sa responsabilité. A cela, s’ajoute son impact sur l’environnement : rivières polluées, rejet de CO², utilisation immodérée de matières premières. Sa responsabilité sociétale joue donc sur deux tableaux : l’emploi et l’environnement. En prenant en considération sa propre RS, l’entreprise ne peut être que gagnante.

 

Si elle continue à délocaliser, comptant sur les autres pour créer de l’emploi, si elle préfère faire de gros bénéfices pour plaire à ses investisseurs en réduisant salaires et mains d’œuvre, qui sera le consommateur de demain ? Ses consommateurs potentiels ne seront-ils plus que ceux qui sont sur place, hors de nos frontières, et qui n’auront que ce qu’ils ont gagné à dépenser, c’est-à-dire un bas salaire. Aura-t-elle à ce moment là assez de consommateurs pour rentabiliser son produit ? Il est donc important que l’entreprise prenne conscience de sa RS face à la crise qu’elle provoque. Son obéissance à la finance accélérant le processus de sa propre destruction.

 

L’autre volet se joue sur le développement durable, aussi bien sur la pollution que sur l’utilisation de matière première. Il faut qu’elle prenne conscience que plus la démographie mondiale devient importante, plus elle aura besoin de matières premières pour produire. Or, la plupart de celles-ci ne sont pas inépuisables. Il s’agit donc pour l’industrie principalement, de penser au moment de la création d’un produit à son recyclage, mais aussi à créer sa propre matière première, en recyclant le produit créé, comme par exemple pour les verriers, qui en recyclant le verre (calcin) réduisent leur matière première, mais aussi permet de diminuer la puissance thermique nécessaire à une nouvelle fabrication. Ils sont ainsi gagnants sur deux tableaux.

 

La symbiose industrielle devient donc un enjeu important pour réduire les coûts de production ainsi que l’impact environnemental. A titre d’exemple, l’eau d’un brasseur de bière peut servir après décantation simplifiée à une fabrique de papier, à condition que celle-ci lui soit contiguë.

 

L’entreprise ne peut donc être que gagnante si face à sa responsabilité sociétale elle cesse de délocaliser, si elle crée sa propre matière première et si elle coopère en partenariat avec des entreprises d’autres secteurs pour recycler sa pollution en matière première.

Commentaires (2)

1. Vanessa (site web) 19/07/2010

Parce que la RSE ce ne sont pas que des rapports et paroles dans le vent, Claire Chazal nous a montré lors du journal de TF1 le 16 juillet dernier que la RSE pouvait être un village vacances !
La Responsabilité Sociale en Entreprise, beaucoup de personnes en parlent mais finalement le grand public se demande bien ce qui peut en résulter concrètement. On se tarde rarement à lire les rapports de développement durable ou les rapports RSE des entreprises qui nous entourent, on s’intéresse un peu à leur politique humaine mais dans le fonds on ne voit pas toujours où elles veulent en venir avec leur « responsabilité sociétale » ?

Et bien, pour une entreprise française comme Ferrero, la RSE c’est permettre à des enfants issus de familles modestes de partir en vacances dans nos belles régions françaises. Ouvert depuis le 4 juillet, le Village KINDER accueille jusqu’au 21 août 2010, 1 000 enfants âgés de 8 à 12 ans en provenance de toutes les fédérations départementales du Secours populaire. « Entre nature et découverte du patrimoine, les enfants bénéficient d’une semaine de vacances émaillée d’un large éventail d’activités et de quelques belles surprises ! »

La RSE ce n’est donc pas seulement le temps de travail, l’insertion des personnes à mobilité réduite, la stratégie environnementale, l’implication des parties prenantes ou encore le contrat social ; c’est également la joie d’un enfant qui s’en va en vacances !

Alors finalement, qu'est-ce que la RSE ?

2. Julie 12/07/2010

Je vous propose l'ouvrage L'entreprise au coeur du développement durable de Laurence LECOEUR afin de comprendre au mieux les enjeux du développement durable et de la RSE au sein de l'entreprise.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau