Un sursaut démocratique

Les élections municipales auront lieu les 23 et 30 mars 2014. Pourtant les partis politiques préparent leurs troupes en ordre de bataille depuis des mois, mais n'arrivent plus à convaincre les symphatisants. Devant la montée du FN "pour voir" et  l'incapacité des élus face à la crise et le délitement des partis, des mouvements de citoyens naissent un peu partout en France.

A l'exemple de Marseille, où un collectif venant de tous bords, mais surtout de la gauche  "pour un sursaut démocratique" s'est créé afin de penser la politque autrement (1).

Leurs objectifs :" lutter contre la pauvreté et les inégalités sociales et faire de Marseille une ville pour TOUS" en proposant de

- "Changer les pratiques politiques, ouvrir de nouveaux espaces de démocratie locale dans le but de retrouver le sens de l'intérêt général et la défense des biens communs et des services publics (et) , (d') initier et (de) soutenir des projets de développement économique multiples perettant aux citoyens de s'y investir et de s'identifier colectivement à un destin pératagé, ambitieux et porteur d'espoirs."

- "Réunifier la ville en luttant  contre la politique de ségrégation sociale qui créé une situation de quasi-apartheid dont les fractures sociales et territoriales font souffrir les habitants de notre vile et ceci, afin de réconcilier les habitants entre eux."

 -"Inventer un modèle d'éco-développement fondé sur l'économie du lien social, le soutien aux filières économiques liées au développement durable (valorisation, recyclage des déchets et matériaux ; éco-conception ; énergies renouvelables et efficacité énergétiques ; circuits courts alimentaires ; éco-mobilité ; éco-tourisme....), l'amélioration du cadre de vie des habitants et la valorisation de leur environnement d'exception."
 
 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau